Charente

Infractions au confinement

Ce sera forcément bien accueilli par les commerçants. La Ville d’Angoulême a pris la décision de ne pas demander de loyer aux commerçants du Plateau occupant des locaux dont elle est propriétaire. C’est le cas de boutiques rue Trarieux et rue des Postes. « Il nous est apparu inutile de percevoir des loyers alors que ces commerçants ne dégagent plus de chiffre d’affaires » , explique le maire, Xavier Bonnefont.

La même décision a été prise pour les Halles: même ouverts, les commerçants subissent une baisse de la clientèle. Pour les marchés en plein air, la mairie a là aussi renoncé à percevoir le droit de place normalement payé par les commerçants pour pouvoir déballer. Enfin, la mairie renonce également à réclamer la taxe d’occupation du domaine public aux bars et restaurants.

Girac prépare le plan

Fermés, ils sont bien entendu dans l’incapacité de déployer leur terrasse. A noter que la Ville s’est également lancée dans un recensement des commerces toujours ouverts. Une cinquantaine d’entre eux ont répondu pour l’heure.

11 personnes ont été contrôlées en situation d’infraction aux mesures de restriction de circulation hier matin au niveau du rond-point de l’Eperon à Angoulême. C’est ce qu’indique la police nationale de Charente sur Facebook. « Quatre perturbateurs », ont également été verbalisés dans la nuit de mercredi à hier à La Couronne. « Plus que jamais en cette période d’épidémie il est demandé à chacun d’être solidaire et de respecter les consignes de confinement », indique la police

Plus de 90 tests positifs au Covid-19 ont été recensés à l’hôpital d’Angoulême depuis le début de l’épidémie, ainsi que trois décès. Voilà pour le bilan livré ce jeudi par la préfète, Marie Lajus, qui note « une forte croissance du nombre de malades », et par Atika Rida-Chafi, la directrice de l’Agence régionale de santé en Charente. Sachant qu’il y a « beaucoup plus de malades que le nombre de testés positifs », l’épidémie gagnant du terrain. « Il y a sans doute d’autres décès liés au Covid-19. Environ une quinzaine pourrait l’être », ajoute Marie Lajus.  

Partagez:

Articles similaires